Guide des petits travaux d’entretien de plomberie à entreprendre par soi-même

Il arrive dans certaines circonstances que vous soyez amené à régler un problème de plomberie par vous-même. Apprenez, au travers quelques recommandations pratiques, comment déceler une fuite d’eau via vos canalisations. Au travers la lecture de ce blog, vous découvrirez par la même occasion comment remplacer et installer vos équipements plomberie sans intermédiaire.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Si par rapport à votre habitude de consommation, vous aperçevez que votre facture d’eau continue de croître et ce, sans raison apparente ; c’est qu’il y a forcément un problème de fuite quelque part.

On ne passe pas par 36 moyens pour repérer d’où une fuite peut bien provenir. Il faut fermer directement le compteur et patienter douze à 24 heures au minimum. C’est la première démarche à respecter.

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un bloc note, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de la fermeture et aussi au moment de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant fuit à votre système de canalisation :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau depuis votre robinet principal localisé en aval du compteur. Attendez 12 à 24 heure avant de le réactiver.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en mètres cube . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hl, décalitres et litres alignées à droite de la virgule. Quand les douze à 24 heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur ; notez les indications pour pouvoir connaitre la quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Reprenez votre bloc-papier et stylo , notez ce qu’affiche votre compteur d’eau après l’avoir rouvert . Activez le robinet pour laisser circuler l’eau sans perdre le compteur de vue . Quand ce dernier tourne , cela signifie que votre tuyauterie fuit. Quand la fuite de tuyauterie est identifiée , il vous faudra stopper de nouveau le compteur et relever l’indication finale. A l’aide de votre machine à calculer déterminez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Pour connaître le débit réel de fuite, il vous faudra diviser le chiffre obtenu par douze ou par vingt quatre selon la durée de la coupure.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour détecter cette-fois-ci la véritable source de la défaillance de votre plomberie.

 Que faire en cas de fuite de canalisation ?

Un problème de fuite vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau en état de défectuosité .

  • bouchage de tuyau fuyant en Cu : deux choix de produits

La meilleure façon de pallier un problème de fuite sur votre tuyau en cuivre consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Quand la fuite provient d’un raccord :

Il suffit de changer de joint pour combler une fuite au niveau d’ un raccord défectueux.

  • Utiliser un mastic pour colmater une fuite d’eau sur tuyau en cuivre :

On ne colmate pas une fuite de tuyau en cuivre sans astiquer la conduite. Prenez un torchon et commencez par essuyer la zone fuyante puis, décapez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique Commencez par morceler le mastic et modelez- le de sorte que vous obteniez une boule de teinte uniforme et onctueux . Une fois cela fait , appliquez directement le mastic sur la conduite. Aplanissez manuellement la boule sur la zone de fuite initialement laquée . Assurez-vous-en l’ adhérence. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour réussir le bouchage de votre tuyau fuyant en cuivre .

  • Réparer une fuite au niveau d’un tuyau en cuivre avec du ruban :

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en vous servant d’ un sèche-cheveux. Passez directement à la préparation de la bande adhésive et autoamalgamante à appliquer sur la conduite.

Quelques conseils utiles pour opérer des petits entretiens plomberie

 Comment faire pour stopper la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite au niveau d’ une bague PVC :

  • La remplacer quand elle est défectueuse.
  • La resserrez simplement si elle est encore récupérable.
  • songer à remplacer ou à replacer le joint.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau enCu ?

Une fuite n’est pas aussi facile à déceler qu’elle puisse paraître. Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de canalisations, défaut de conception , mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup bélier… A chaque type de problème de fuite doit correspondre la solution . Le ruban et le mastic antifuite trouvent usage pour colmater les petites fuites tandis qu’il faudra monter un nouveau raccord pour le cas d’une fuite importante.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Comprenant 2 composants séparés : durcisseur et adhésif, le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en Cu une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Bande autoamalgamante :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

conseils pratique de dépannage pour réparer une fuite d’eau au niveau d’une tuyauterie en PVC

  1. Coupez le compteur

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne circule en amont de la partie défectueuse de votre tuyau . Coupez le compteur !

  1. Marquez les extrémités de la partie défectueuse du tuyau en PVC et découpez-les pour pour la retirer

L’opération commence par le marquage de part et d’autre de la partie altérée du tuyau en PVC. Une fois cela terminé, opérez immédiatement la découpe en utilisant une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet .

  1. Tout le reste des parties est à ébarber

Privilégiez le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau à l’ébavureur traditionnel !

  1. Décrassez les zones de contact :

Servez-vous d’ une feuille essuie-tout mouillée d’alcool pour purifier les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur 3 à 5 centimètres. Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’ un produit nettoyant classique .

  1. Il vous faudra maintenant déglacer les zones de contact :

Pour permettre à la colle d’adhérer efficacement aux zones de contacts, le dégivrage est nécessaire .

  1. Jaugez le fragment de tuyau à échanger

Avant d’ôter la partie défectueuse pensez à la mesurer . Retirez donc 1 centimètre de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau fragment de tuyau une fois prêt, il vous faudra le sectionner :

Préparez le nouveau tube , intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur de coupe en vous aidant d’un feutre . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet ; commencez par découper votre tube de remplacement. Une fois cela fait, ébavurez- en les bouts .

  1. Pensez maintenant à assembler le nouveau tuyau à votre système de tuyauterie :

Votre tuyauterie est maintenant prête à accueillir votre segment de tuyau de remplacement ! Pensez d’abord à éloigner légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à dénouer les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte. Ceci, de manière à ce qu’ elle soit enlevée du mur ou bien posée au sol .

  1. L’assemblage est terminé ? Place collage des zones de contact !

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

  • Coller sur les zones déglacées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Raccomoder le nouveau tronçon au système par le bout du tuyau et des sections de la conduite initiale .
  1. Raccordez manchons et tube :

Après avoir incorporé les manchons aux extrémités du nouveau tube , Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-mêmesans l’aide d’un plombier.

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre ancienne chasse d’eau . Vérifiez donc au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé . Il se loge à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Démontez votre chasse d’eau à commencer par enlever son couvercle :

L’unique façon de démonter une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra délier le fil la liant .

  1. Débarrassez-vous maintenant de l’ ancienne chasse d’eau

Prenez une clé plate ou clef à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui relie votre robinet d’arrivée à votre système de remplissage. Il vous faudra aussi démonter le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez un mouvement de rotation de quatre vingt dix degrés dans le sens contraire à l’ aiguille d’une montre. Faites de même pour pouvoir retirer l’écrou en plastique et détacher le robinet flotteur du réservoir.

  1. Assurez-vous que le joint soit bien séparé du réservoir des toilettes afin d’ installer la nouvelle chasse d’eau :

Ouvrez le réservoir des toilettes sur cuvette à commencer par dévisser les écrous puis, enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir démonté . A l’aide d’une clé spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le mécanisme de fixation du réservoir.

  1. Le montage d’une chasse d’eau neuve nécessite toujours la restitution du réservoir sur la cuvette :

Astiquez la céramique et puis remontez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci à l’aide d’ une clé spéciale. installez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. intégrez le vis de fixation et serrez-en les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de votre nouvelle chasse d’eau consiste à la restauration robinet-flotteur :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez ensuite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera fait , immobilisez l’écrou de fixation du flotteur ; installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous équipant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Préparez-vous à placer la chasse d’eau neuve :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse selon la taille du réservoir, il vous faudra également monter le mécanisme sur sa base : tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en effectuant un mouvement de rotation à un quart de tour dans le sens de l’aiguille d’une montre.

conseils utiles pour détartrer un chauffe-eau

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, veillez à ce qu’il ait été complètement désactivé

Commencez par désactiver le disjoncteur principal avant de procéder au détartrage d’un chauffe-eau

  1. Votre chauffe-eau a été désactivé et mis hors tension ? Maintenant vous devez le nettoyer

Pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire d’opérer à une vidange.

  1. Enlevez la résistance

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau , passez immédiatement au démontage de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. Pensez aussi à dévisser la platine la fixant.

  1. Félicitations ! vous avez récupéré la résistance, lavez- la à son tour
  2. Repositionnez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du appareil électrique de chauffage.